Telecom Italia étudie toutes les possibilités au Brésil

miércoles 6 de agosto de 2014 10:22 GYT
 

par Danilo Masoni et Stefano Rebaudo

MILAN (Reuters) - Telecom Italia étudie toutes les possibilités au Brésil, y compris celle d'une acquisition qui ferait pièce à son principal actionnaire, l'opérateur télécoms espagnol Telefonica, lequel a lancé mardi une OPA inattendue de 6,7 milliards d'euros sur GVT, filiale locale de Vivendi.

Telecom Italia n'exclut pas malgré tout de fusionner GVT avec sa propre filiale Tim Participacoes pour renforcer ses activités dans le haut débit.

Le Brésil représente le tiers environ du chiffre d'affaires de Telecom Italia et, malgré le ralentissement actuel de son économie en cours, il reste le principal moteur de sa croissance alors que l'Italie vient de replonger dans la récession.

Entravé par un lourd endettement et par la nécessité d'une modernisation de ses réseaux, forcément coûteuse, l'opérateur italien n'a pas voulu ouvrir le bal de la consolidation du marché brésilien mais l'initiative de Telefonica pourrait l'obliger à réagir.

Son administrateur délégué, Marco Patuano, s'est déclaré ouvert à toute proposition pour sa filiale brésilienne, y compris une alliance avec GVT, mais il a ajouté qu'il n'était pas question de faire une acquisition "folle" au Brésil.

"Nous gardons ouvertes toutes les possibilités mais nous ne sommes pas intéressés par quelque chose qui soit irrationnel", a-t-il dit à des analystes mercredi.

Il également déclaré que Tim Brasil était un actif stratégique mais qu'il pouvait toujours être vendu pour un bon prix.

  Continuación...