LEAD 2-BES-Une aide d'Etat évoquée après une perte massive au S1

jueves 31 de julio de 2014 14:04 GYT
 

* Aide de l'Etat prévue en dernier recours

* BES a besoin d'au moins un milliard d'euros de capitaux frais

* Le titre chute de 42%, entraînant le Crédit agricole (-4,3%)

* Bradesco, autre actionnaire, ne participera pas à une augmentation de capital (Actualisé avec cours de Bourse, réaction du gouvernement, Bradesco)

par Laura Noonan et Andrei Khalip

LISBONNE, 31 juillet (Reuters) - Les espoirs de Banco Espirito Santo (BES) de lever des capitaux frais sans recourir à une aide publique se sont encore amenuisés jeudi avec un nouveau décrochage de l'action de la première banque portugaise, provoqué par l'annonce d'une perte massive et des révélations sur de possibles agissements illégaux de responsables de l'établissement.

Le titre BES a plongé de 42,07% jeudi, à 0,2010 euro, au lendemain de la publication par la banque d'une perte de 3,6 milliards d'euros au premier semestre et de la suspension de cadres dirigeants soupçonnés d'abus de biens sociaux.

Suspendue pendant deux heures en début de journée, l'action avait ensuite perdu jusqu'à près de la moitié de sa valeur en quelques minutes, tombant à un plus bas de séance de 17 centimes d'euros contre un cours de 0,3470 euro mercredi en clôture, lui-même près de quatre fois inférieur à celui du 11 juin quand ont commencé à sortir des informations sur de possibles irrégularités dans les comptes d'autres sociétés de la famille Espirito Santo.

L'action Crédit agricole a chuté en parallèle de 4,26% à Paris, l'établissement français étant le deuxième actionnaire de BES avec près de 15% du capital.   Continuación...